Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Chez Michel
  • Chez Michel
  • : Pa Capona
  • Contact

Articles Récents

Catégories

29 septembre 2007 6 29 /09 /septembre /2007 09:40

 J'ai déjà avoué ma chattophilie grave.  Cependant, je n'arrive pas à atteindre le stade que vous voyez ici. Tous les mythes ont été réunis, de l'Eden au Prince Charmant, de la Création à la Tentation. Comme on parle d'un coma dépassé, on a versé dans la zoolâtrie dépassée, l'anthropomorphisme décalé, pour vendre des raclures de vieilles carnes et des chutes de pescaille sous forme recomposée de " filets extra tendres ainsi que de délicates bouchées...". La forte connotation sexuelle, qui n'avait déjà pas échappé à Arisote: "Les chattes sont des femelles lascives qui excitent les mâles à l'amour et crient pendant l'accouplement." (1) éclatera sans doute dans un prochain hard clip promotionnel.
Quant au nom "Essentia" : d'abord fumets, fragrances de ces mets délicats, puis, " ne ratez pas l'essentiel de l'existence".
Comme tout gaga j'en ai acheté à Yoda, qui, philosophe, n'en n'a pas voulu!
 

(1)"Une histoire du chat"

1sheba600.jpg

Partager cet article

Repost 0
Michel Luisier - dans Chats
commenter cet article

commentaires