Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Chez Michel
  • Chez Michel
  • : Pa Capona
  • Contact

Articles Récents

Catégories

8 juillet 2008 2 08 /07 /juillet /2008 20:17

Dans l'incontournable Belle du Seigneur, Albert Cohen critique quelques moeurs protestantes dont celle qui consiste à faire semblant de se réjouir de la mort, comme joyeux transit vers Dieu:


"...j'ai gardé une horreur des cantiques, surtout de celui qui commence par Au pays de la gloire éternelle. Cafard lorque j'entends à l'église ces gens assemblés qui le chantent avec une fausse joie, avec une exaltation maladive et qui se persuadent qu'ils seront ravis de mourir alors qu'il appellent le médecin au moinde bobo."      Nrf p.20

Paradoxe amusant non?


Partager cet article

Repost 0
Michel Luisier - dans Religion
commenter cet article

commentaires

Alekusi 09/07/2008 08:58

analyse interessante.