Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Chez Michel
  • Chez Michel
  • : Pa Capona
  • Contact

Articles Récents

Catégories

14 décembre 2008 7 14 /12 /décembre /2008 11:26

    J'ai bien aimé le le dernier livre de Jean Romain « Rejoindre l'Horizon. » Principalement parce qu'il s'y met à table (d'opération !)  et nous fait visiter l'intérieur de la cuirasse du professeur-philosophe-romancier-journaliste.

   Tôt ou tard la cuirasse présente un défaut, ici c'est le « crabe » que tout le monde a reconnu comme l'animal familier de la Grande Faucheuse, dite « La Camarde. »

    Donc le colosse qui pourfendait l'air, fonçant vers l'horizon sur la non moins Kolossal 1200RT, a dû chausser en urgence du cuir épais sur ses pieds d'argile, car la ligne d'horizon s'amenuisait tout à coup vers un électroencéphalogramme plat. On n'est donc pas surpris de lire au chapitre 6 : «  Une petite métaphysique des chutes» évoquant les aspects tragi-comiques du phénomène. Cette cascade de chutes amène enfin  « le condamné » aux mains de ses « exécuteurs » sur le billard, dans un chapitre kafkaïen, « Le Grand Couloir » qui décrit le labyrinthe de l'hôpital,  chargé de « lourds secrets ».

     Quand l'avenir menace de  raccourcir, on peut rallonger le passé. D'où des pages émouvantes sur les rapports avec sa mère, l'enfance à la montagne, l'adolescence dans l'incontournable collège de Saint-Maurice.

      De belles trouvailles sur les rapport de l'homme et de la moto : «  Lors de mes virées, il n'est pas rare de rouler du matin au soir, comme pour laisser le temps à l'asphalte de limer en moi toutes mes aspérités intérieures. (p.11)»
     Peu à peu, vous découvrirez comment le traditionnel couple pilote/machine va évoluer  vers la figure mythique du Centaure.

      Avec la belle cavalière Coronis, le Centaure entame pour finir un périple allégorique sur la piste mystérieuse du temps, de la mémoire et de la mort.


  D' autres brillantes critiques sous:




Partager cet article

Repost 0

commentaires