Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Chez Michel
  • Chez Michel
  • : Pa Capona
  • Contact

Articles Récents

Catégories

1 avril 2010 4 01 /04 /avril /2010 17:10


 

     Ça nous change la vie de ne pas forcément démarrer avec l'inspecteur Callaghan dans les égoûts du Bronx, le commissaire San Antonio à Paname, SAS à Rio, Wallander à Malmö vous m'avez compris.

    Ce roman policier d'Anne Cuneo " Lacunes de la mémoire " se déroule entre Lausanne et Davos et détour par Berne. C'est ainsi que l'exotisme consiste parfois à traîner autour de chez soi!

     Autre variante, l'enquêtrice Marie Machiavelli, malgré un nom aux relents sulfureux, n'a rien de la super woman armée jusqu'aux dents, ni de la sphinx de commissariat aux intuitions lumineuses. Elle est avocate spécialisée dans les analyses financières mais sa nature très curieuse-un syndrome de Saint Thomas- la pousse à vérifier minutieusement toutes les données d'un problème.

     C'est donc une de ses amies, Aurore, qui s'est retrouvée dans un état d'hébétude avancée, un browning à la main, devant le cadavre de son amant, Denis Joly, joli nom pour un ex play boy. Je vous concède que le crime-où-on-met-l'arme-dans-la-main-d'un-innocent n'est pas une nouveauté spectaculaire. Tout accuse cependant Aurore et le juge Piccolin est archi persuadé de sa culpabilité.

     M. Machiavelli pense l'inverse, mais se pourrait-il que tous les deux se trompent? A vous de voir!

     Le roman repose sur un fait d'actualité: dans la vie des couples, on trouve encore pas mal de crimes qu'on aurait pu éviter par un simple divorce!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Pierre 01/04/2010 20:07



Bonsoir !!!


La photo du livre, c'est sur le viaduc du Landwasser à Filisur (ligne de l'Albula) aux Grisons !!!


Et ce n'est pas un poisson d'avril, je le garantis !!!


Bien amicalement


Pierre