Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Chez Michel
  • Chez Michel
  • : Pa Capona
  • Contact

Articles Récents

Catégories

16 décembre 2006 6 16 /12 /décembre /2006 09:51
QU’ON SE RASSURE, c’était dans les années quarante…
 
Sur le thème : Quand on me parle de culture…je sors mon kil de rouge !!!
 
On a beaucoup parlé de Céline antisémite, mais avec sa propre patrie, il n’y va pas de plume morte non plus ! Voici un lien de cause à effet entre la culture (sur lie) et l’inculture (tout court) :
 
« Moyenne annuelle dépensée dans quelques pays, par habitant, par an, pour l'achat de livres (seule base de comparaison pos­sible)
Etats-Unis : 25 francs par tête.
Allemagne : 20 francs par tête.
Grande-Bretagne : 10 francs par tête.
Belgique : 3 fr. 50 par tête.
France : 0 fr. 50 par tête. »
 
Voici qui nous comble! et qui vient le plus simplement du monde, révéler à nos yeux toute la crudité du problème, pourquoi notre fille est muette, et comment le Français se fout éperdument du livre!... dans son ensemble et son particulier... Rien à chiquer... noir sur blanc. Acceptons le fait pour ce qu'il vaut... »
 
Après toutes les excuses officielles comme le rôle du cinéma, du sport, etc… Céline va donner sa réponse au problème : « …mais c’est bien simple, tout facile, élémentaire, tout leur pognon part à la vinasse. »
 
Et d’attaquer par des statistiques :
 
« La France est le pays le plus fort consommateur d'alcool du monde... 21 litres 300 d'alcool pur, taxé par tête d'habitant... par an... (en comptant les bouilleurs de cru, ce chiffre s'élève à 26 litres par tête environ...). Les autres peuples d'Europe ont tous une consommation infé­rieure... D'un quart, de moitié, de trois quarts... 14 litres 84 Italie, 14 litres 80 Espagne, 9 litres 27 Belgique, 8 litres 87 Suisse, 5 litres 64 Autriche, 4 litres 89 Angleterre et Hongrie, 4 litres 52 Tchécoslovaquie, 3 litres 85 Allemagne, 3 litres 5 Pays-Bas, 2 litres 99 Suède, 2 litres Danemark, 2 litres 77 Islande, 1 litre 81 Norvège. »
 
Enfin, kirsch sur le gâteau, il nous en montre les conséquences pédagogiques :
 
« Nous avons tout vu, le comble ! Nous avons vu un ministre, et de l’Instruction Publique, pousser par circulaires formelles à la consommation du vin dans toutes les écoles de France !...Pour que l’on y pense un peu moins…Presser les instituteurs, par de très vives exhortations, à se donner entièrement dans leurs classe à l’éloge de la vinasse, la fabrication de plus nombreux épileptiques en somme par ordre souverain.
O le gouvernement du peuple pour le peuple, par la vinasse !
O l’Hydre de l’ignorance !... »     tiré de Bagatelles pour un Massacre, Denoël, 1937, p.145-148

Partager cet article

Repost 0

commentaires