Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Chez Michel
  • Chez Michel
  • : Pa Capona
  • Contact

Articles Récents

Catégories

23 janvier 2007 2 23 /01 /janvier /2007 09:33

Personne n’a oublié la chanson de Gainsbourg
« Mickey maousse » : (1ère strophe)
 
« J'ai un Mickey Maousse/Un gourdin dans sa housse/Et quand tu le secousses/ Il mousse/J'ai un Mickey Maousse/Une espèce de pousse/De bambou dans sa brousse/ Qui pousse »
 
Et maintenant on vient d’inventer la lampe que voici qui quand on la secousse, elle brillousse, pour tous ! 30 secondes de secousse, au moins une heure de lumière ! Bon, ce n’est pas le projecteur de DCA, mais suffisant pour rechercher vos clefs dans le caniveau. Plus de piles à contrôler !
Petit détail toutefois ; vu la force de son aimant mobile, il vaut mieux ne pas la rouler sur vos cartes de crédit !
Sur la photo, on voit qu’elle m’a permis de repérer un crocodile dans ma salle de bains !
Pour les détails techniques, voir le site : http://www.lampesdepoche.com/fonctionnement.htm
Cela dit, c’est bien par effet de langage politiquement correct qu’on ne l’a pas appelée « lampe à branler ». Pourtant Montaigne (1533-1592) n’avait pas hésité à dire : « Le Monde est une branloire pérenne ».

Partager cet article

Repost 0

commentaires