Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Chez Michel
  • Chez Michel
  • : Pa Capona
  • Contact

Articles Récents

Catégories

12 mars 2007 1 12 /03 /mars /2007 10:32
 Cette citation de Victor Hugo m’a souvent interrogé, venant d’un si grand esprit, et je voulais en avoir le cœur net. Car les premières lois de la thermodynamique vous diront que toute matière coulant dans un récipient finit par le remplir. Par conséquent, selon la loi de Victor Hugo, on devrait assez vite avoir l’esprit plein de...
J’ai donc cherché d’où était tirée cette citation un peu sibylline :

 « Le calembour est la fiente de l'esprit qui vole. Le lazzi tombe n'importe où ; et l'esprit, après la ponte d'une bêtise, s'enfonce dans l'azur. Une tache blanchâtre qui s'aplatit sur le rocher n'empêche pas le condor de planer. Loin de moi l'insulte au calembour ! Je l'honore dans la proportion de ses mérites ; rien de plus. Tout ce qu'il y a de plus auguste, de plus sublime et de plus charmant dans l'humanité, et peut-être hors de l'humanité, a fait des jeux de mots. Jésus-Christ a fait un calembour sur saint Pierre, Moïse sur Isaac, Eschyle sur Polynice, Cléopâtre sur Octave. Et notez que ce calembour de Cléopâtre a précédé la bataille d'Actium, et que, sans lui, personne ne se souviendrait de la ville de Toryne, nom grec qui signifie cuiller à pot.
Victor Hugo, Les Misérables, 1862.
 
Ouf! Tout va bien, Victor Hugo n’était donc pas un cul pincé anti-jeu de mots.
Je voulais donc vous présenter le livre de Patrice Delbourg « Demandez nos calembours, demandez nos exquis mots", mais on le trouve déjà sur la toile à plusieurs endroits, par exemple ;

Dans la préface qu’il signe Patrice Calemdelbourg, il trouve judicieusement que le calembour serait le propre de l’homme : « Alexandre Vialatte aurait pu dire que l’homme est le seul mammifère se tenant debout, échappant chaque jour à son suicide et faisant des calembours pour tromper l’ennemi. »

Division en grands chapitres : La vie quotidienne ; Les Arts , la culture, les loisirs ; Les voyages et les pays du monde etc., et chaque fois en sous-thèmes ; par exemple pour le premier : l’amour, le mariage, dans la chambre à coucher, en famille etc. A la fin, un index alphabétique répertorie le tout, vous permettant de vous entraîner suivant le public du jour : Un apiculteur ? Triste Cire !; Un banquier ? Avoir pognon sur rue !; Un médecin ? : disciple des piqûres !; Un philosophe ? : j’ai des trips à la mode de Kant ! ; un psychiatre ? : l’entrée des autistes ! ; un imam ?: gaffe à la coupure de Coran !; un curé ? Satan bouche un coin !; etc.. et par centaines ! Dilatez-vous la rate.
 
 
 

Partager cet article

Repost 0
Michel Luisier - dans Humour
commenter cet article

commentaires