Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Chez Michel
  • Chez Michel
  • : Pa Capona
  • Contact

Articles Récents

Catégories

1 juin 2007 5 01 /06 /juin /2007 08:05
 
« Nous étions presque en vacances quand Alain Bagnoud entra, suivi qu’un nouveau questionnaire, et d’un garçon de classe qui portait une caisse de litres. »
 (c’est aussi un de mes romans préférés)
 
Mais je me plie volontiers à l’exercice, ravivant ainsi une madeleine de Proust, ici un mescalito du consul dans Lowry.
 
 

Les quatre livres de mon enfance
 :
 
 Youpi le Chamois
 L’avion des neiges (Hermann Geiger)
Les Travailleurs de la Mer (Victor Hugo)
Winnetou, L’homme de la prairie (Karl May)
 
Les quatre écrivains que je lirai et relirai encore :
 
Malcolm Lowry
Rabelais
Rimbaud
Freddy Girardet
 
Les quatre premiers livres de ma liste à (re)lire :
 
Simon l’Anniviard (Hélène Zufferey)
Vie de Samuel Belet (Ramuz)
Le retour de l’anthropologue (Nigel Barley)
Mon culte sur la commode (San Antonio)
La Pianiste (Elfriede Jelinek)
 
Les quatre auteurs que je ne lirai plus jamais :
 
Follmi, Table des Logarithmes
Claudel, le Soulier de Catin
Abbé Félicité de Lamennais, Limitation de Jésus-Christ
Maurice Métral, L’Impuissante
 
Quatre livres à emporter dans une île déserte :
 
Manuel de Survie
Possibilité d’une île (Houellbecq)
Le guide de la masturbation
Œuvres complètes de Paul Claudel
(permet d’allumer le feu pendant un sacré temps)
 
Les derniers mots d'un de mes livres préférés :
 
«  Quelqu’un jeta un chien mort après lui dans le ravin »

Malcolm Lowry, Au-dessous du Volcan
 
Les quatre lecteurs qui ont encore échappé à ce questionnaire mais plus pour longtemps :
 
Je ne connais pas assez de bloggeurs ou de webmasters pour leur créer un lien ici, mais chacun se reconnaîtra facilement. Pour ceux qui le désirent, je vous publierai ici.
 
 1) Antoine ; 2) Eliane ; 3)Maud ; 4)  Jean Romain etc…
 
 
 
 
 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Alain Bagnoud 02/06/2007 12:01

Livres à emporter sur une île déserte: je reconnais là ton sens pratique...