Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Chez Michel
  • Chez Michel
  • : Pa Capona
  • Contact

Articles Récents

Catégories

27 janvier 2012 5 27 /01 /janvier /2012 16:42
Joseph Conrad 1904
 

Joseph Conrad avait pourtant averti le capitaine Schettino!

 

 

   Joseph Conrad ne voulait pas être réduit à l’étiquette d’écrivain des mers, même s’il avait fini par devenir capitaine, après une carrière d’une vingtaine d’années sur les bateaux.

   Ce n’était pas tant la technique qui le passionnait, mais les qualités morales inhérentes au métier de marin.

   C’est ainsi qu’il se glisse dans la peau du narrateur Marlow, lors d’une tentative de remontée du Congo sur un vieux vapeur, pour adresser au capitaine Schettino un préavis vieux de 113 ans !

 

« Après tout, pour un marin, faire talonner le fond à l’objet qui est censé flotter tout le temps sous sa garde, c’est un péché impardonnable. Il se peut que personne n’en sache rien, mais vous n’oubliez jamais le choc, hein ? Un vrai coup au cœur. On s’en souvient, on en rêve, on se réveille la nuit et on y pense-des années après-et on en a des frissons de la tête aux pieds. »

 

(A cœur des Ténèbres II, Pléiade, p.90)

 

Ecoles de marine: lisez Conrad!

Partager cet article

Repost 0

commentaires

responsive web design 09/06/2014 14:42

His experiences out in the sea has helped him a lot in writing this book. And it is too evident from the narrative style he has adopted on this particular work. Thanks for making us remind of that wonderful book once again.