Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Chez Michel
  • Chez Michel
  • : Pa Capona
  • Contact

Articles Récents

Catégories

19 janvier 2012 4 19 /01 /janvier /2012 18:13

 

Le Rêve du Celte de Mario Vargas Llosa


Il reste une image du colonialisme à la papa qu'on trouve dans Tintin au Congo ou dans des films comme "Out of Africa"; alors, si vous voulez vous débarasser de cette image "bon enfant", lisez ce chef d'oeuvre de Vargas Llosa et les écailles vous tomberont des yeux jusqu'à la cheville !

Ces dernières années, on a pris l'habitude de considérer l'Holocauste comme l'emblème du Mal Absolu, mais à la lecture de ce livre, j'ai envie de revoir mon classement.

Sous prétexte de débarasser les indigènes de rituels anthropophagiques, on leur a fait subir des tortures à côté desquels cette pratique ancestrale prend l'air d'un amusant déjeuner sur l'herbe ! Après avoir dû signer des contrats alors qu'ils ne savaient pas lire, les Congolais durent:  abandonner leurs champs, la pêche et la chasse, leurs rites et routines pour devenir guides, porteurs, chasseurs et collecteurs de caoutchouc, sans recevoir aucun salaire." p.60. Les villages devaient livrer la nourriture pour La Force publique, des manoeuvres pour les constructions ainsi que des quotas de caoutchouc. Lors de manquements à ces obligations, la première sanction était la chicotte, le meilleur fouet jamais inventé à base de lanières de peau d'hippopotame. S'ils s'enfuyaient:" Les femmes de fuyards y étaient fouettées, condamnées au supplice de la faim et de la soif, et parfois soumises à des tortures aussi raffinées que de leur faire ingurgiter leurs propres excréments ou ceux de leurs gardiens. " p.61

Roger Casement dénoncera toutes ces exactions dans un long rapport qui fera date dans l'histoire du combat contre l'esclavage. Il aura ensuite le courage de s'attaquer aux coutchoutiers d'Amazonie qu'il réussira finalement à confondre. Revenu en Europe (c'est l'objet de la 3ème partie) son idéalisme va l'entraîner dans le combat pour l'indépendance de l'Irlande. Il croit à une aide possible de l'Allemagne, ce que la Grande Bretagne ne lui pardonnera pas, même après l'avoir anobli pour ses missions humanitaires.

 

Recto

Casement450

Roger Casement vers 1900. D'après photo © Underwood & Underwood/Corbis.

Verso

Le rêve du Celte

Traduit de l'espagnol (Pérou) par Albert Bensoussan et Anne-Marie Cases

Le thème central de ce roman, conduit au rythme haletant des expéditions et des rencontres du protagoniste, est la dénonciation de la monstrueuse exploitation de l'homme par l'homme dans les forêts du Congo - alors pro­priété privée du roi Léopold II de Belgique - et dans l'Amazonie péruvienne - chasse gardée des comptoirs britanniques jusqu'au début du XXe siècle.

Personnage controversé, intransigeant, peu commode, auteur d'un célèbre rapport sur l'Afrique qui porte son nom, l'aventurier et révolutionnaire irlan­dais Roger Casement (1864-1916) découvre au fil de ses voyages l'injustice sociale mais également les méfaits du colonialisme qu'il saura voir aussi dans son propre pays. Au rêve d'un monde sans colonies qui guidera son combat viendra ainsi s'ajouter, comme son prolongement nécessaire, celui d'une Irlande indépendante. Tous les deux vont marquer la trajectoire de cet homme intègre et passionné dont l'action humanitaire deviendra vite une référence incontournable mais que son action politique conduira à mourir tragiquement dans la disgrâce et l'oubli.

Après nous avoir raconté l'assassinat de Léonidas Trujillo, le dictateur de la République dominicaine, dans La fête au Bouc (2002), puis les derniers jours de la féministe Flora Tristan dans Le Paradis- un peu plus loin (2003), Mario Vargas Llosa exhume à nouveau une fascinante figure historique et, pour le plus grand bonheur de ses lecteurs, la replace brillamment dans son époque et dans la trame unique de son destin.

Mario Vargas Llosa, né au Pérou en 1936, est l'auteur de Conversation à « La Cathédrale » (1973), La fête au Bouc (2002), Le Paradisun peu plus loin (2003) et de Tours et détours de la vilaine fille (2006), parmi la vingtaine d’oeuvres qui ont fait sa réputation internationale. Il est aussi l'essayiste lucide et polémique deL'utopie archaïque (1999) et duLangage de la passion (2005). Son oeuvre a été couronnée par de nombreux prix littéraires, dont le plus prestigieux, le prix Nobel de littérature, en 2010.


Partager cet article

Repost 0

commentaires

http://poweredmanagement.com/ 15/10/2014 14:42

The best thing that we can do now at the moment is to watch and learn how things go the way we have planned. It is always patience, which has always helped people to achieve something and it will continue to be so.

myriam 21/01/2012 20:42


J'ai El sueño del celta dans l'étagère des livres qui attendent d'être lus. Je m'y mettrais un de ces jours. En attendant, si tu ne les as pas lus encore: de sa première époque j'ai
beaucoup`aimé La tía Julia y el escribidor, des derniers El Paraíso en la otra esquina et surtout surtout La Fiesta del chivo, vraiment fantastique.  

Michel 21/01/2012 22:42



Merci pour ces apports intéressants, biiiz