Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Chez Michel
  • Chez Michel
  • : Pa Capona
  • Contact

Articles Récents

Catégories

12 décembre 2010 7 12 /12 /décembre /2010 19:35

 

     Les multiples martyres que j'ai soufferts dans les théâtres m'ont rendu aussi craintif que le chat échaudé, c'est donc avec d'autant plus d'enthousiasme que je vous signale une pièce magnifique au théâtre Pitoëff à Genève, " Love Letters " de A.R. Gurney, mise en scène de Vincent Babel et les deux acteurs Deborah Etienne et Frédéric Landenberg.

 

(de g à dr sur la photo du dossier de presse)

LoveLetters 1

 

 

 

      C'était une gageure que de mettre en scène la liaison épistolaire d'une vie entière entre un homme et une femme très attirés l'un par l'autre, mais qui vont malgré tout vivre dans des mondes parallèles, en partie à cause de la pression du milieu, le débat philosophique est ouvert !

     Le texte de A.R. Gurney mêle savamment l'humour décalé avec le tragique, la tendresse avec la critique sans complaisance des travers humains. J'ai beaucoup apprécié chez les acteurs ce que je baptiserai du nom de " gestuelle minimaliste ", où des petits gestes anodins, de furtifs changements de posture, de mimique, de rythme, apportent beaucoup plus qu'un long discours. La nudité du décor, un jeu de lumières serré et sobre, le son à peine amplifié, permettent au spectateur d'entrer de plain-pied dans l'imaginaire des protagonistes.

      Sur le site du Théâtre en Cavale, ouvrez l'excellent dossier de presse, vous saurez presque tout!

 

     Enfin, pour ceux qui retrouveraient entre 2 sms et 3 coups de skype des démageaisons plumeuses, j'indique ici l'adresse d'une association pour la promotion de l'écrit,

Le Grain des Mots.

Partager cet article

Repost 0

commentaires